Articles Comments

Protection requins » Le saviez-vous ? / Do you know that..? » si tous les pêcheurs pouvaient faire pareil….If all fishermen can act as such…

si tous les pêcheurs pouvaient faire pareil….If all fishermen can act as such…

© Sébastien RIALLAND-2018

A Bastia (Corse), un requin Mako juvénile (Isurus oxyrinchus), pris accidentellement par un pêcheur local, a été relâché par ledit pêcheur. Sans doute un peu sonné par ce passage à l’air libre, le jeune requin est resté à peine quelques secondes en surface avant de rejoindre les profondeurs.

Le requin mako, appelé aussi « taupe bleue » ou « requin maquereau », est un nageur très rapide, probablement le plus rapide de ses congénères : avec une vitesse de 45 à 55 km/h et des accélérations de 80-100km/h lui permettant de faire des bonds de 10m hors de l’eau. Cette vitesse lui permet de chasser des poissons pélagiques parmi les plus rapides comme le voilier, le thon ou l’espadon. Adulte, le requin mako peut atteindre 4m et 650kg ; on a peu d’info sur la vie de cet animal à l’état sauvage, comme sa longévité, par exemple …

Il semble que la gestation dure presque 24 mois pour une mise bas de 2 à 21 juvéniles d’une taille entre 50 et 70 cm à la naissance. Autrement dit, ce bébé mako est réellement un tout jeune rescapé…C’est aussi la fragilité de l’espèce : une maturité sexuelle tardive, une probabilité faible de rencontrer un congénère (ce sont des poissons pélagiques, c’est-à-dire vivant au large, dans un milieu ouvert : peu de chance de rencontrer le congénère disposé à s’accoupler), une gestation longue, une faiblesse numérique des portées… et ce n’est pas tout : c’est un requin très prisé par les pêcheurs sportifs… Bref, la surpêche, sportive ou non, rend le requin mako fragile et il est d’ailleurs classé comme une espèce vulnérable par l’UICN, c’est-à-dire menacée à l’état sauvage. Outre sa vitesse, il a la capacité extraordinaire de maintenir sa température corporelle environ 10°C au-dessus de celle de l’eau dans la quelle il nage : un champion!

Alors, bravo et 1000 mercis à ce pêcheur qui a bien compris l’intérêt de préserver les requins et l’équilibre des océans!
 

In Bastia (Corsica Island), a young shortfin Mako (Isurus oxyrinchus), also called blue-shark mole, that has been accidentally taken by a local fisherman, was released by the fisherman. Doubtless a little sounded by this passage outdoors, the young shark stayed hardly on-surface a few seconds before joining the depths.

The shortfin Mako is a very fast swimmer, probably the fastest of his congeners, with a speed from 45 to 55 km/h and with accelerations up to 80-100km/hour allowing him to make jumps of 10m outside the water. This speed allows him to hunt pelagic fishes among the fastest as tunas or swordfishes. Adult, the shortfin Mako can reach 4m and weights up to 650kg. Concernant the lofe of this shark, we have little information, as its longevity is concerned for example …It seems that the gestation would last almost 24 months befoire the female gives bitrth from 2 up to 21 young of a size between 50 and 70 cms at birth. In other words, this shortfin mako baby is really a very young survivor… The fragility of the species is linked to its slow growth, late sexual maturity, low rate of births and also  it is very appreciated by the anglers for its fighting spirit and its flesh of excellent quality : IUCN classified the species as vulnerable because partly to its overexploitation. Besides its speed, it has the extraordinary capacity to maintain its physical temperature approximately 10°C over that of the water in the which it swims: a champion!

Then, bravo and 1000 thanks to this fisherman who understood well the interest to protect sharks and the balance of the oceans!

sources : France 3 Corse ViaStella / protection-requins

Filed under: Le saviez-vous ? / Do you know that..? · Tags: , , , , , ,

Comments are closed.