Articles Comments

Protection-requins » Actualité / Latest, Le saviez-vous ? / Do you know that..? » D’où viennent les 100 M de requins tués par an ? How is calculated the figure of 100 M of sharks killed each year ?

D’où viennent les 100 M de requins tués par an ? How is calculated the figure of 100 M of sharks killed each year ?

Requin-hâ, Galeorhinus galeus, school shark ©M. Dupuis

Requin-hâ, Galeorhinus galeus, school shark
©M. Dupuis

Le chiffre de 100 millions de requins tués chaque année n’est pas sorti d’un chapeau : il s’agit d’une estimation scientifique tout à fait sérieuse, calculé à partir des chiffres officiels de pêche déclarés par les pays à l’ONU en 2000.

Ok, nous sommes en 2013, mais la pêche n’a cessé d’augmenter, au point que l’on parle de manière généralisée de surpêche…Quant aux chiffres « cachés » de la pêche, on peut aisément supposer qu’ils ont tout autant augmenté…Ce qui signifierait que nous sommes très probablement au-dessus des 100 Millions de requins tués par an, s’il en reste assez pour en tuer autant…

Ainsi donc, en 2000, ont été déclarées officiellement 392000 tonnes de requins rapportés à terre, auxquelles il convient d’ajouter les débarquements illégaux évalués à 111000 tonnes (évaluation faite à partir des fraudes interceptées), ce qui donne 503 000 tonnes de requins. Estimant que le poids moyen d’un requin est de 21kg environ, on traduit alors ce tonnage en nombres d’individus, soit 24 Millions de requins.

Evidemment, à ce stade, l’estimation ne tient pas compte des ailerons de requins rapportés au port par les pêcheurs : le poids des squales rejetés à la mer sans les ailerons n’est pas comptabilisé…

Les chercheurs ont donc essayé de préciser ce chiffre en exploitant d’autres données fournies pas les flottes de pêche à travers le monde, afin d’affiner les chiffres des prises. C’est alors qu’il en est ressorti que plus de 50% des captures venaient de la pêche à la palangre (longues lignes de pêche hérissées d’hameçons). On connaît le nombre de bateaux pratiquant ce type de pêche, le nombre d’hameçons utilisés par bateau, et la quantité d’animaux pêchés par hameçon. Autrement dit, on est au courant depuis un moment des conséquences de la pêche à la palangre, mais on continue à la pratiquer…Par ces chiffres, et par cette technique, on arrive à 852 000 tonnes de requins pêchés en 2000. Comme il ne s’agit que de 52% des prises, on évalue la totalité de requins pêchés, toutes techniques confondues, à 1 638 000 tonnes.

Ce chiffre déjà impressionnant n’est pas le nombre final correspondant au massacre, car une partie de ces capture est accidentelle et il arrive que des animaux vivants (à priori) soient remis à la mer.

Les scientifiques ont alors procédé de la façon suivante : si 1 638 000 tonnes ont été pêchées, et 503 000 tonnes pesées au port, la quantité de requins rejetés à la mer s’élève alors à 1638000-503000 = 1135000 tonnes dont 80% sont victimes du finning, selon les entretiens conduits avec les pêcheurs, soit 980 000 tonnes.

©M. Dupuis

©M. Dupuis

En conclusion, 227 000 tonnes de requins sont rendus à la mer (vivants …?). Blessés ou stressés par la capture, on estime que 15% d’entre eux ne survivent pas, soit 34000 tonnes.

Donc : 1638000 t. – 227000 t. + 34000t.= 1445000 tonnes à convertir en individus. Selon que l’on choisisse tel ou tel poids moyens pour un requin, l’estimation oscille entre 69 millions et 273 millions de squales. Le chiffre de 100 millions de requins victimes de la pêche chaque année a ainsi été retenu comme une approximation raisonnable.

Enfin, il est à noter que le poids moyen des requins est de moins en moins élevé puisque la pêche a fait des victimes chez les grands individus, moins nombreux, en premier lieu. Il est très probable qu’aujourd’hui les animaux pêchés soient à peine matures sexuellement, donc des poissons qui n’ont pas eu le temps de se reproduire … Nous perturbons dangereusement l’équilibre de tous les océans. Et pourtant, il suffirait de choisir d’arrêter le massacre, mais la volonté politique et la vision à long terme de notre planète font terriblement défaut à nos sociétés très « court-termistes » et consuméristes. En attendant, vous pouvez choisir de ne pas consommer de requin, sous quelque forme que ce soit!!! Soyez curieux et renseignez-vous…

The figure of 100 million sharks killed each year is not coming out of a hat: it is a quite serious scientific estimate, calculated from official figures reported by fishing countries in the UN in 2000.

All right, we are in 2013, but fishing has been steadily increasing, to the point that we are talking about a widespread overfishing … As for the figures of « hidden » fishing, one can easily assume that they have increased as well … This would mean that probably over 100 million sharks are killed each year, if they are still numerous enough to be killed …

Thus, in 2000, 392,000 tons of sharks landed to the port were officially reported. Should be added the illegal landings valued at 111,000 tonnes (assessment done from intercepted frauds), yielding 503,000 tons of sharks. Considering that the average weight of a shark is about 21kg, then we need to translate this tonnage into a numbers of animls, i.e. 24 million of sharks.

Obviously, at this stage, the estimate does not take into account shark fins returned to port by fishermen: the weight of sharks discarded at sea without fins is unknown …

The researchers then tried to clarify this figure using other data supplied by the fishing fleets worldwide. It has shown that over 50% of the catch came from longline fishing (long fishing lines bristling with hooks). We know the number of vessels engaged in this fishery, the number of hooks per vessel, and the number of animals caught by hook. In other words, we are aware for some time of the consequences of longline fishing, but we continue to practice it… By these figures, and using this technique, we arrive at 852,000 tons of sharks caught in 2000. As it concerns only 52% of the catch, all sharks caught are assessed, all fishing techniques considered, to 1.638 million tons. 

This figure, already impressive, is not the final number corresponding to the massacre, as far as part of the catch is accidental, sometimes some still alive (a priori) animals are given back to the sea.

The scientists then proceeded in the following way: if 1.638 million tonnes were caught, and 503 000 tons were weighed at port, the quantity of sharks discarded at sea rises to 1638000-503000 = 1135000 tons, of which 80% are victims of finning, according to interviews with fishermen, i.e. 980,000 tons.

In conclusion, 227 000 tonnes of sharks are returned to the sea (alive? …). Injured or stressed by capture, it is estimated that 15% of them do not survive, i.e. 34,000 tons.

So: 1638000 t. – 227,000 t. + 34000t. = 1445000 tons to be converted into individuals. Depending on whether one chooses a particular average weight for a shark, the estimate is between 69 million and 273 million sharks. The figure of 100 million sharks victims of fishing each year has been chosen as a reasonable approximation.

Finally, it should be noted that the average weight of sharks is less high since larger individuals were fished in the first place. It is very likely that today the animals caught are just sexually mature, most often, fish have not had time to reproduce … We disrupt dangerously the balance of the oceans. And yet, it is sufficient to choose to stop the massacre, but the political will and long-term vision of our planet are terribly lacking in our very « short-termist » and consumerist societies. In the meantime, you can choose not to consume shark, in any form whatsoever! Be curious and ask …

Filed under: Actualité / Latest, Le saviez-vous ? / Do you know that..? · Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Comments are closed.