Pew félicite la Polynésie française pour avoir créé le plus grand sanctuaire de requins au monde / Pew Applauds French Polynesia for Creating the World’s Largest Shark Sanctuary

Source : PEW environment – Vendredi 07 Déc 2012 à 21:30

WASHINGTON, 7 décembre 2012 /PRNewswire/ — Josh Reichert, directeur général du groupe environnemental Pew, a émis la déclaration suivante en réponse à l’annonce par la Polynésie française de mesures de protection des requins complètes et permanentes. Cette annonce a été faite le 6 décembre à l’occasion de la réunion annuelle de la Commission des pêches du Pacifique occidental et central à Manille, aux Philippines.

« Nous félicitons le gouvernement de la Polynésie française pour sa décision courageuse d’établir le plus grand sanctuaire de requins au monde en promulguant l’interdiction de la pêche de toutes les espèces de requins dans la totalité de la zone économique exclusive du pays. Représentant plus de 4,7 millions de kilomètres carrés (1,5 million de miles carrés) d’océan, cette désignation double la taille de la zone déjà protégée par les six sanctuaires de requins existants. »

« On assiste à une prise de conscience croissante dans le monde entier sur les menaces qui pèsent sur les requins et le besoin de les protéger. Au cours des seuls derniers mois, les Samoa américaines et l’État micronésien de Kosrae ont mis un terme à la pêche au requin, tandis que l’Union européenne et le Venezuela ont promulgué l’interdiction de l’amputation des ailerons de requin. Hier encore, nous avons été témoins de mesures de protection historiques en faveur du requin-baleine par la Commission des pêches du Pacifique occidental et central. »

« Cependant, les requins étant menacés dans la plupart des océans de la planète, il existe un besoin réel de les protéger avant qu’ils ne tombent sous des niveaux dont ils ne pourront peut-être jamais sortir. Il appartient maintenant aux pays du monde entier de s’appuyer sur ce récent succès et de garantir un avenir durable pour les requins. »

Chaque année, jusqu’à 73 millions de requins sont tués, principalement afin de soutenir le commerce mondial des ailerons de requins. Un tiers des espèces de requins sont menacées ou quasi menacées d’extinction.

Notes du rédacteur : Depuis 2006, un moratoire de 10 ans a été mis en place suite à des évaluations qui avaient mis en évidence un déclin rapide des populations de requins. Cependant, le requin mako, pêché pour ses ailerons et sa viande, n’était pas précédemment couvert en vertu de ce moratoire. La Polynésie française a créé un sanctuaire de requins en établissant une fermeture permanente de la pêche au requin dans ses eaux et en actualisant ses mesures de conservation actuelles pour inclure le requin mako. Plus de 21 espèces de requins sont présentes en Polynésie française, dont plusieurs espèces figurent dans la Liste rouge de l’IUCN en tant que menacées ou quasi menacées d’extinction. La protection de ces espèces est actuellement proposée en vertu de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) relative au grand requin-marteau et au requin océanique.

Pew Applauds French Polynesia for Creating the World’s Largest Shark Sanctuary

source : Press Release:  Pew Environment Group – Sun, Dec 9, 2012 6:39 PM EST

WASHINGTON, Dec. 10, 2012 /PRNewswire/ — Josh Reichert, managing director of the Pew Environment Group, issued the following statement today in response to French Polynesia announcing comprehensive and permanent shark protections. The announcement was made on Dec. 6 during the annual meeting of the Western and Central Pacific Fisheries Commission meeting in Manila, Philippines.

“We applaud the government of French Polynesia for its bold decision to establish the world’s largest shark sanctuary by banning fishing for all shark species in the country’s entire exclusive economic zone. At more than 4.7 million square kilometers (1.5 million square miles) of ocean, this designation doubles the size of the area already protected by all six existing shark sanctuaries.

“There is growing awareness around the world of the threats facing sharks and the need to protect them. In the past few months alone, American Samoa and the Micronesian state of Kosrae have put an end to shark fishing, and the European Union and Venezuela have banned shark finning. Even yesterday, we saw landmark protections for whale sharks through the Western and Central Pacific Fisheries Commission.

“However, as sharks are threatened throughout much of the world’s oceans and there is a great need to protect them before they slip below levels from which they may never recover. It’s now up to countries around the world to build on this recent success and ensure a sustainable future for sharks.”

Each year, up to 73 million sharks are killed, primarily to support the global shark fin trade. One-third of sharks species are threatened or near threatened with extinction.DSC_0103 - requin du récif à pointes blanches pour blog

Editor’s Notes: Since 2006, there had been a 10-year moratorium in place after assessments showed shark populations were rapidly declining. However, mako sharks, fished for their fins and meat, were not previously covered under the moratorium. French Polynesia created a shark sanctuary by establishing a permanent closure on shark fishing in their waters, and by updating their present conservation measure to include mako sharks. More than 21 species of sharks can be found in French Polynesia including several species that have been assessed by the IUCN Red List as being Threatened or Near Threatened with extinction, and are currently being proposed for protection under the Convention on the International Trade of Endangered Species of Fauna and Flora (CITES): great hammerheads and oceanic whitetips.