gros effort de la CITES : 5 requins classés en annexe 2 / That’s a deal : CITES finally classified 5 sharks’ species in its Annex 2

Finalement, la CITES dans sa grande efficacité aura inscrit en Annexe 2 de sa Convention 5 espèces de requins et 2 espèces de raies mantas.  Quant au poisson-scie Pristis microdon, il a été admis en Annexe 1 après un séjour en Annexe 2… Il est vrai qu’on n’en voit plus guère. Prochaine étape : espèce éteinte à la vie sauvage? Pour le coup, il n’y aura plus de commerce possible, à priori…

©M. Dupuis - Sphyrna lewini - requin marteau halicorne - droits réservés
©M. Dupuis – Sphyrna lewini – requin marteau halicorne – droits réservés

Revenons donc à notre liste : dans notre précédent article, nous avions noté que les nouveaux venus en Annexe 1 sont les requins longimanes (océaniques) (Carcharhynus longimanus), 3 espèces de requins marteaux déjà considérés respectivement comme en danger d’extinction et le dernier comme vulnérable par l’UICN  : le grand marteau (Sphyrna mokarran), le marteau halicorne (Sphyrna lewini) et le marteau lisse (Sphyrna zygaena).

La 5ème espèce de requin rejoignant l’annexe 2 est le requin taupe commun ou Lamna nasus, également connu sous les noms de  Veau de mer » ou « maraîche » ou encore « requin marsouin”  (pêché notamment par les palengriers de l’île d’Yeu), classé Vulnérable par l’UICN.

Il paraît, selon le WWF et d’autres, que nous devons nous féliciter d’avoir atteint “de belles avancées”, considérées comme une “réussite”…. N’oublions pas de mentionner qu’il est prévu de “pénaliser les contrevenants” à ces nouvelles réglementations. Si on nous dit que c’est vraiment bien ce qui a été fait, est-on obligé de le croire ??? Up to you…

Finally, CITES, in its high efficiency, has included in its Appendix 2  five species of sharks and two species of manta rays.

As for sawfish Pristis microdon, it was admitted in Appendix 1 after a stay in Appendix 2 …It is true that we do not see much more. Next step: extinct in the wild? For once, there will be no more trade possible, a priori …

So back to our list: in our previous post, we noted that the newcomers in Appendix 1, are oceanic whitetip shark (Carcharhynus longimanus), three species of hammerhead sharks, already considered respectively as Endangered by IUCN: The great hammerhead (Sphyrna mokarran), the scalloped hammerhead (Sphyrna lewiniand Vulnerable for the smooth hammerhead (Sphyrna zygaena).

The fifth species that is joining the Appendix 2 is  the porbeagle or Lamna nasus, also known as “veal sea ” (regularly caught by long liners around the island of Yeu, Brittany, France), classified as Vulnerable by the IUCN.

It seems, according to the WWF and others, that we must congratulate ourselves for having achieved “good progress”, considered as a “success” …. We should not forget to mention that “violators to these new regulations will be penalized”. For sure, we feel better. If we are told that what has been done is a very good job, does it mean that we are obliged to trust ??? Up to you …