La Réunion : une consultation publique, pour quoi faire M. le Préfet ?!

 Monsieur le Préfet,

Le site de la préfecture vient de publier le résultat de la consultation publique que vos services ont organisée, à propos du projet d’arrêté visant à reconduire pour trois ans la pêche aux requins tigres et bouledogues dans les zones de protection renforcée (ZPR 2A) de la Réserve Naturelle Nationale Marine de la Réunion.

http://www.reunion.gouv.fr/IMG/pdf/ap.postobs.bilanconsultation_du_public.28.12_21.pdf

Le résultat est sans appel : NON!

  • 751 avis émis provenant de La Réunion et hors Réunion,
  • 658 avis (près de 83%) sont défavorables à cet arrêté préfectoral,
  • 45 avis (6%) sont favorables.

Pourtant cela n’a pas empêché la préfecture de promulguer dès hier l’arrêté en question (arrêté préfectoral n°2671 du 28/12/21).

Résultats de la consultation publique de décembre 2021

Et pourtant…

En clair, la seule préoccupation de l’Etat à la Réunion est de tuer du requintous les requins tigres et bouledogues qui peuvent être capturés dans les eaux réunionnaises. 

L’ avis du public, l’Etat s’en fiche éperdument. Celui des scientifiques, itou. Excusez du peu…..

A vrai dire, cette issue était prévue d’avance.

En effet, le directeur du Centre Sécurité Requin – dont la présidente n’est autre que la sous-préfète de Saint-Paul – n’avait-il pas déclaré dans la presse du 18 novembre 2021 que l’arrêté serait de toute façon reconduit quel que soit le résultat de la consultation ?

Une consultation « bidon »

Par conséquent, il s’agit bien d’une consultation « bidon » qui ne fait pas honneur au Préfet que vous êtes. Le seul but de l’Etat était de s’assurer un cadre légal qui faisait défaut dans le précédent projet d’arrêté, ladite consultation étant obligatoire.

Cette façon d’agir n’est pas tolérable dans une démocratie.

Didier DERAND, Représentant du Collectif d’Associations ; Tendua pour la sauvegarde de la biodiversité – Sauvegarde des Requins – Requins Intégration – Sea Shepherd France – Longitude 181 – One Voice – Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS)– Le Taille-Vent – Vivre Activement pour Garder Un Environnement Sain (VAGUES)