Un pas connu du tout : le grande gueule…

En 1976, pour la première fois, au large d’Hawaï, un drôle de requin a été pris après s’être emmêlé dans une ancre flottante. Une fois pêché, il a fallu aux scientifiques 5 ans pour le décrire. Une nouvelle espèce, une nouvelle famille, un nouveau genre: le  Megachasma pelagios.

Il ne ressemble guère aux requins tels qu’on se les représente “mythiquement” parlant, car en matière de diversité, le requin connaît bien des formes, tailles, aspects…Cela étant, le requin grande gueule – megamouth en anglais – est atypique avec une grande gueule, justement, mais plutôt ronde, rappelant plus un cétacé (le dauphin d’Irrawady) qu’un poisson. Qui plus est, ce requin-là a des lèvres charnues, plutôt inhabituel…Les spécimens rencontrés mesuraient près de 5 mètres.

tête de requin grande gueule

A ce jour, environ quarante spécimens ont été observés et/ou pêchés (et consommés dans la plupart des cas, notamment aux Philippines). Les observations ont été faites dans l’océan Indien Ouest, l’Atlantique et le Pacifique. Point encore d’observations dans l’océan Indien Est… Les scientifiques estiment qu’il s’agit d’un requin évoluant entre 300 et 600 mètres, mais revenant en sub-surface pour se nourrir de petites crevettes pélagiques. Il est probable que ce requin ait déjà été péché mais probablement confondu, avant 1973, avec le requin pèlerin.

Merci à BS pour ces informations.

En 2013, les scientifiques japonais Fujiwara (spécialiste des écosystèmes profonds) et Sho Tanaka (expert en requins des profondeurs) ont filmé pour la 1ère fois au monde un requin grande gueule vivant dans son habitat naturel, au large du Japon. L’animal mesurait au moins 6 m et 1 mètre séparait les 2 extrémités de sa gueule. Les spécialistes ont pu confirmer une partie de la théorie sur cet animal, à savoir la lumière qui est réfléchie par sa cavité buccale. Concernant l’autre partie de la théorie, soit l’existence d’un organe bio-luminescent, émettant donc de la lumière qui elle-même serait réfléchie par la cavité buccale afin d’attirer les crevettes cerise et autres grills dont il se nourrit et remontés en sub-surface à la recherche de plancton…Il faudra attendre encore ….le requin grande gueule a gardé son secret cette fois encore…