Articles Comments

Protection requins » Les requins benthiques – Benthic sharks

Les requins benthiques – Benthic sharks

Le requin-tapis (Orectolobidae)

Une douzaine d’espèces de ce requin plat sont actuellement connues. Toutes possèdent un corps large, variant de 2 à 3,50 m de long. Leur forme et leur peau marbrée leur permet de se tapir dans les fonds marins et d’attendre qu’une proie passe devant eux, avant de la capturer avec leurs dents acérées. Leur nom anglais, “wobbegong”, vient d’un terme aborigène signifiant “barbe hirsute”, car leur gueule est entourée de longs morceaux de peau, rappelant les poils d’une barbe.

Le requin-scie (Pristiophoriformes)

Souvent confondus avec les poissons-scies, qui appartiennent au superordre des raies, les requins-scies ont un corps plus mince et sont également plus rares. Pour différencier facilement ces deux poissons, il suffit d’observer la position de leurs branchies : celles du requin-scie sont latérales, alors que, comme chez les autres raies, celles du poisson-scie sont ventrales. Ces requins benthiques se nourrissent de crustacés et invertébrés, qu’ils dénichent dans les fonds marins à l’aide de leur rostre denté et de leurs deux longs barbillons.

L’ange de mer (Squatina)

Plat et présentant de larges nageoires pectorales, l’ange de mer peut facilement être confondu avec une raie. Son corps se prolonge toutefois d’une partie plus fine, garnie de nageoires dorsales, qui rappellent son appartenance au superordre des requins. Pour se nourrir, il s’enterre dans le sable, et déploie ses larges mâchoires pour capturer une proie. La plupart des espèces d’anges de mer vivent dans les eaux peu profondes, tempérées ou tropicales, et peuvent facilement blesser les plongeurs lorsqu’ils sont provoqués. Au XVIème siècle, la fameuse « Baie des Anges » près de Villeneuve-Loubet dans le sud de la France, devait son nom à la présence massive de ces poissons qui ont aujourd’hui totalement disparu de la Baie.

Laisser un commentaire